Un héron garde-boeufs….sans blague !

 

Le Héron garde-boeufs

 

Le héron garde-boeufs (Cattle Egret / Bubulcus ibis) est un petit héron blanc d’environ 48-51cm de haut et de 90 cm d’envergure. Visiteur occasionnel au Québec, on le rencontre plus souvent en patûrages où il s’alimente d’insectes. Sa présence au Parc des Rapides s’explique peut-être du fait qu’il peut nicher en compagnie d’autre hérons et aigrettes. On l’a aperçu d’ailleurs s’envoler vers l’Île aux Hérons de l’autre côté des Rapides.

C’est notre vidéaste hors paire Jean-Marc Lacoste, sur une indication de Jean Bélanger, qui nous a rapporté ce témoignage photographique.

Selon le guide Paquin – Caron: “Niche dans le sud des USA, au Méxique, en Amérique centrale, en Amérique du sud et aux Antilles.” En ce qui concerne son alimentation, “C’est le héron qui  s’alimente dans les endroits les plus secs. Suit souvent le bétail et même les tracteurs dans les champs pour attraper les insectes (notamment des grillons) dérangés par les vibrations des animaux en marche et des machines agricoles. Mange aussi des grenouilles, des crapauds, de petits mamifères, des poissons et des mollusques.”

La présence de cet immature aux abords du Parc s’explique donc par la variété du garde-manger. Passe-t-il la nuit à l’Île aux Hérons ? Sera-t-il de retour pendant quelques jours. Allez-voir par vous-même. On ne revient jamais sans souvenir d’une promenade au Parc.

 

 

L’eusses-tu-cru ? Une chrysalide du Monarque…au Parc des Rapides.

 

La chrysalide du Monarque.

 

En ses propres mots notre Amie Danielle Champagne nous raconte l’émotion qui l’a saisi lorsqu’elle a fait cette découverte si inattendue:

“Les yeux dans le vide, observant la nature, j’ai réajusté mon focus pour apercevoir ce cocon, juste au bout de mon nez. Aucune idée de quelle espèce il s’agit. Je suis bien fière d’avoir pu capter une transparence, grossissez la photo, et vous verrez, des ailes. Un instant où j’aurais souhaité avoir une meilleure compréhension de la lumière, pour faire de meilleurs compromis!”

Les recherches de Danielle l’ont amené à conclure qu’il s’agissait d’une chrysalide de Monarque. Nous sommes plusieurs a ne pas se douter que ces papillons profitent de leur passage chez nous pour effectuer ces mues de métamorphose entre la larve et l’adulte. Chapeau Danielle ! Comme quoi lorsque les oiseaux ne nous sollicitent pas d’en haut, l’univers d’en bas est souvent plein de surprises.

On vous invite à passer voir le travail de Danielle Champagne au lien plus bas.
http://www.flickr.com/photos/danielle_champagne222/38046221986/

Un bébé serpentine tombe entre bonnes mains.

Une nouvelle ponte serpentine.

 

Vous vous rappellerez qu’il y a quelques mois une serpentine immature avait été trouvée près de la piste cyclable par Cristian un habitué du Parc. Celle-là devait avoir plus d’un an. Elle était beaucoup plus grosse que ce bébé trouvé près de l’entrée du Parc par les frères Bélanger. Claude est l’auteur de la photo et Jean la main qui en a pris soin et la remet à l’eau.

Bravo les gars vous faîtes une bonne équipe ! Merci pour la photo. Et longue vie à ces amphibiens.
Voici le lien de l’article concernant la découverte précédente (31 mai 2017). Vous pourrez ainsi comparer la taille et l’aspect.
http://parcdesrapides.org/une-petite-serpentine/

Un Petit-duc maculé au Parc – Une première en images.

Une grande première ! Enfin en images…

 

Depuis plusieures années nous avions l’habitude de suivre les Petit-ducs maculés du Parc Angrignon. Les anciens du Parc avaient bien parlé de la présence de Petits-ducs au Parc des Rapides. Mais aucune image…

Et voilà qu’aujourd’hui, grâce au regard aiguisé de notre ami Robert Lussier, un Petit-duc fait son entrée au Parc. Et pas n’importe où…L’individu a décidé de crêcher dans une des cabanes à branchus que nos amis d’Héritage Laurentien avaient installé dans la saulaie. Robert l’a vu juste en face du troisième pont. C’est là que j’ai eu le plaisir de le voir à la fenêtre cet après-midi. Avec Robert nous avons pu observer qu’il a décidé de s’envoler en direction d’Angrigon vers les 18h30. Serait-ce un des rejetons du couple Victor et Amandine du Parc Angrignon qui décide de s’installer ici.

À voir:
 

les images de notre ami Robert Lussier

 

les images de notre ami Sylvain Messier

À suivre…

 

Images du Jour Un.

Tout ce qui a été vu en cette première journée d’ouverture !

 

Les habitués du Parc des Rapides de Lachine n’ont pas perdu de temps pour se réapproprier le parc qui leur avait été trop longtemps dérobé.

Notre Ami Jean-Marc Lacoste, vidéaste émérite, nous donne un avant-goût de quelques-unes de ses observations sur une petite musique de Mozart.

Quelques images très tôt ce premier matin

 

Notre fidèle gardien Gilles St-Pierre a eu la joie de rouvrir ce portail. Quel bonheur de ne plus avoir à expliquer plusieurs fois par jour la raison de sa fermeture.  Fini les longues heures de piquet. Il peut maintenant recommencer à arpenter les sentiers et partager ses connaissances avec les visiteurs et les habitués du Parc.

Jean-Claude Sorel, observateur sans pareil et ressource ornithologique bien connu, était un des premiers à reprendre ses bonnes habitudes. Les joggers non plus ne se sont pas fait prier. La pêche à la canette a repris son cours ainsi que la pêche sur la jetée ouest. La Nature en avait profité pour prendre ses aises. Un droit que l’on respecte tout comme cette Belle-dame venue se reposer sur cette fleur.

Enfin !!! On ouvre !!!

Vendredi le 15 septembre – les cadenas tombent !

 

Enfin !!! Après une période de carence équivalente à plus d’une saison, notre Parc préféré sera bientôt décadenassé.

Certains avaient perdu espoir. Des touristes venus de très loin repartaient bredouilles. Un des six Parcs-nature de la grande Ville de Montréal était inaccessible depuis trop longtemps.

Venez rendre hommage à ce bijou dans son écrin de Rapides. Venez en grand nombre renouer avec la flore et la faune qui aura sûrement changé d’aspect depuis notre dernière visite mais qui est toujours aussi enchanteresse et fascinante j’en suis sûr.

Merci à nos amis d’Héritage Laurentien qui auront pris soin de ce petit coin de paradis pendant ce temps.

Le Parc des Rapides vous attend les bras ouverts dès vendredi le 15 septembre.

Le communiqué de l’Arrondissement

Exposition Photo – Un grand succès !

Un succès dont on peut être fiers !

 

Un grand merci à tous ceux et celles qui ont participé à cette édition 2017. Merci tout spécial à tous ceux et celles qui se sont déplacés pour visiter cete Exposition de plus de 60 photos de la part d’une quinzaine de nos membres qui ne se sont pas laissés intimidés par la fermeture du Parc.

Plus de cent billets ont été vendus pour le tirage annuel et c’est notre ami Robert Elliott, un visiteur assidu du Parc, qui a eu la chance de gagner la splendide photo que Sophie Thibault, chef d’antenne à TVA, nous avait donné à cette fin.

Plus d’une centaine de visiteurs ont admiré les oeuvres et les ventes sont au-delà de nos espérances.
Plusieurs ont profité de cette occasion pour devenir membres ou renouveler leur adhésion à notre Association.

Les membres du comité organisateur peuvent être très fiers car leurs efforts ont porté fruit.

Article du Messager de Lasalle

Notre Expo Photo annoncée dans le Messager de Lasalle

 

Notre ami Jean-Marc Lacoste a eu l’occasion de parler du Parc et tout particulièrement de notre Exposition Annuelle de Photo. Comme vous le savez tous celle-ci aura lieu ce weekend. Peu importe les conditions météo, nous nous attendons à un fort achalandage.

Jean-Marc résume très bien ce que tous les amis pensent:

«J’ai décidé d’exposer mes photos pour montrer que, même si l’accès aux berges est plus restreint, la diversité d’oiseaux demeure importante»

Un grand merci à notre ami Jean-Marc pour son dévouement à la conservation de la nature et pour son concours au bon déroulement des activités de l’Association des Amis du Parc des Rapides.

Voici le lien vers l’article de Mme Isabelle Bergeron du Messager.

http://journalmetro.com/local/lasalle/actualites/1190898/vue-sur-la-diversite-du-parc-des-rapides/

Grande Exposition 2017 – Les photos de nos membres seront en vedette.

GRANDE EXPOSITION PHOTO ANNUELLE

Bientôt la Fête du Travail ! Une longue fin de semaine durant laquelle Les Amis du Parc des Rapides auront le bonheur de vous présenter cette année encore son Exposition Photo.
Plusieurs de nos membres ont pris des photos magnifiques et sont très heureux de les présenter lors de cet évènement annuel.
Malgré la fermeture qui dure depuis trop longtemps, certains ont fait des prises photographiques splendides depuis les berges.

Pour vous mettre un peu l’eau à la bouche, voici donc un aperçu de quelques-unes des photos que vous aurez le loisir de voir de plus près.

Grande première cette année, notre membre-chouchou, Sophie Thibault, chef d’antenne à TVA et photographe de renom nous a fait don d’une de ses photos afin de procéder à un tirage.

Le prix des billets pour ce tirage sera de 2$ ou 3 billets pour 5$. Les recettes iront au bénéfice de l’Association des Amis du Parc des Rapides.

Le tirage aura lieu le lundi 4 septembre à 16 heures.

PAGE ACTIVITÉS

La photo de Sophie

Lors de notre Exposition Photo Annuelle vous aurez l’occasion de gagner une magnifique photo encadrée de notre Membre-Chouchou, Sophie Thibault – Chef d’antenne à TVA.
Les billets du tirage ne coûtent que $2, mais vous pouvez en obtenir 3 pour $5 afin d’améliorer vos chances. Mais aussi surtout afin de permettre aux Amis du Parc des Rapides de vous offrir de plus en plus d’activités car les recettes iront au financement de notre association.
La photo fait 21 pouces par 31 pouces. Venez l’admirer et tenter votre chance dès l’ouverture dimanche le 3 septembre à 10 heure. Le tirage aura lieu lundi le 4 septembre à 16 heures.
PAGE ACTIVITÉS

Une journée sur les berges du Parc des Rapides


La fermeture regrettable de notre beau Parc n’empêche pas notre vidéaste préférré, Jean-Marc Lacoste, de faire le travail qui le passionne.

On le croise presque quotidiennement, son appareil en bandouillère. Rien ne lui échappe.

Aujourd’hui il partage avec nous Colibri à gorge rubis, Martin-pêcheur d’Amérique, Balbuzard pêcheur, Sterne caspienne, Cormoran à aigrettes, Goéland marin, Goéland à bec cerclé, Bruant chanteur, Cardinal rouge sur une musique de Löhstana David: “Amoureux du Soleil”.

Mais comment fait-il pour voir tout ça ? Présence, patience et l’amour du terrain…

Merci Jean-Marc pour ces partages !

Pin It on Pinterest