Un bébé serpentine tombe entre bonnes mains.

Une nouvelle ponte serpentine.

 

Vous vous rappellerez qu’il y a quelques mois une serpentine immature avait été trouvée près de la piste cyclable par Cristian un habitué du Parc. Celle-là devait avoir plus d’un an. Elle était beaucoup plus grosse que ce bébé trouvé près de l’entrée du Parc par les frères Bélanger. Claude est l’auteur de la photo et Jean la main qui en a pris soin et la remet à l’eau.

Bravo les gars vous faîtes une bonne équipe ! Merci pour la photo. Et longue vie à ces amphibiens.
Voici le lien de l’article concernant la découverte précédente (31 mai 2017). Vous pourrez ainsi comparer la taille et l’aspect.
http://parcdesrapides.org/une-petite-serpentine/

Un Petit-duc maculé au Parc – Une première en images.

Une grande première ! Enfin en images…

 

Depuis plusieures années nous avions l’habitude de suivre les Petit-ducs maculés du Parc Angrignon. Les anciens du Parc avaient bien parlé de la présence de Petits-ducs au Parc des Rapides. Mais aucune image…

Et voilà qu’aujourd’hui, grâce au regard aiguisé de notre ami Robert Lussier, un Petit-duc fait son entrée au Parc. Et pas n’importe où…L’individu a décidé de crêcher dans une des cabanes à branchus que nos amis d’Héritage Laurentien avaient installé dans la saulaie. Robert l’a vu juste en face du troisième pont. C’est là que j’ai eu le plaisir de le voir à la fenêtre cet après-midi. Avec Robert nous avons pu observer qu’il a décidé de s’envoler en direction d’Angrigon vers les 18h30. Serait-ce un des rejetons du couple Victor et Amandine du Parc Angrignon qui décide de s’installer ici.

À voir:
 

les images de notre ami Robert Lussier

 

les images de notre ami Sylvain Messier

À suivre…

 

Pin It on Pinterest